Qalam de lumière

J’aime beaucoup l’art de la calligraphie.
Cet art millénaire(le plus élevé) de former de la plus élégante façon, les lettres.
Stricte, ordonné, méticuleux, exigeant… Et d’une beauté incomparable.
Je tiens à vous le partager.

Beaucoup de civilisations ont pratiqué cet art majestueux.
Et plus particulièrement le Japon, la Chine et le monde arabe.

Mon préféré : « l’art de l’écriture » arabo-musulman.

Le « qalam ». Ce mot à la résonance si mystérieuse, désigne dans la langue arabe, ce roseau séché taillé en pointe qui sert le calligraphe dans son œuvre.

La calligraphie existait déjà avant la révélation du Coran. À cette époque, le peuple arabe était majoritairement un peuple du verbe. La plupart ne savaient ni lire ni écrire, mais appréciaient la beauté du verbe et le visuel des écritures.
Car la calligraphie, c’est l’écriture et l’image à la fois.

Avec l’essor de l’Islam de l’Arabie à l’Andalousie, jusqu’à l’Extrême-Orient;
la calligraphie arabe a voyagé; elle a évolué et c’est enrichie. Tout en se réinventant à travers les siècles.

Ghani Alani est l’un des plus grands maîtres calligraphes arabes contemporains. Il est irakien et issu de l’école de Baghdad. Il est assez âgé maintenant et vit depuis plusieurs années en France.

Son art lui a permi tout au long de sa vie, de découvrir le chemin de la vie intérieure.

« Je voyage avec mes lettres comme l’on voyage avec un poème. La calligraphie n’est pas qu’esthétique, c’est également une émotion » (Ghani Alani)

Les grands savants musulmans de l’orient croient « au principe unificateur de l’univers ». L’écriture se révèle comme un art magnifiquement bien proportionné à travers la lettre. Et dans celle-ci réside l’évocation de cette proportion.

«  La calligraphie prend beaucoup de temps, demande beaucoup d’exercices. On commence par imiter le maître, on étudie l’alphabet, les lettres isolées puis composées en mots et en phrases, ceci dans toutes les formes de calligraphies… » (Ghani Alani)

Il y a de nombreux styles calligraphiques. Les deux plus anciens sont « le Kufique » et « les Cursifs »

 « La calligraphie arabe est un art vivant, ouvert sur le présent, combinant la tradition et la modernité » (Ghani Alani)

J’ai sélectionné quelques oeuvres magnifiques:

Par Ghani Alani

Par Hassan Massoudy

Par Honda Kôichi

Quelques noms de calligraphes arabes contemporains :

  • Hassan Massoudy (Le maître a introduit la couleur dans la calligraphie arabe)
  • Mahmoud Bagdadi (Disciple de Ghani Alani)
  • Honda Kôichi (La touche japonaise du spécialiste en calligraphie arabe)
  • Hassan Musa (Artiste soudanais)
  • Everittee Barbee (Jeune calligraphe américain)

[…]

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s